Bac Pro Métiers de la Sécurité

Comment postuler pour le bac pro MS ?

Pour cette formation, il s’agit d’un recrutement académique. Les candidats issus de l’académie d’Orléans-Tours sont prioritaires mais chaque candidat ne peut postuler que pour un seul établissement sur l’académie.

 


Le contenu de la formation

  • La sécurité des espaces publics et privés
  • La sécurité incendie
  • Le secours à la personne
  • La prévention, l’anticipation
  • La protection des personnes
  • La protection des biens

Les débouchés

Ce baccalauréat professionnel est mis en place pour répondre à une forte demande de personnels qualifiés provenant du milieu professionnel, de nombreux postes sont à pourvoir.

  • Concours de gardien de la paix
  • Concours de sous-officier de la gendarmerie
  • Concours de sapeur pompier deuxième classe
  • Agent de sécurité
  • Agent de sureté ferroviaire
  • Commercial à bord des trains
  • Gardien de police municipale

Les qualités attendues

  • Travail en équipe
  • Responsabilité
  • Réactivité
  • Disponibilité

Le diplôme intermédiaire : CAP AS (niveau V)

Le certificat d’aptitude professionnelle agent de sécurité est passé en CCF au cours de l’année de première, il permet la validation d’un niveau PSE1 (Premiers Secours en Équipe de niveau 1) ainsi que d’un niveau SSIAP1 (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes de niveau 1). Ce CAP offre plusieurs débouchés :

  • Agent de sécurité
  • Agent de sureté ferroviaire
  • Convoyeur de fonds
  • Garde à cheval
  • Maître chien

Les niveaux d’équivalences validés avec le bac pro :

Le baccalauréat professionnel métiers de la sécurité permet la validation d’un niveau PSE2 (Premiers Secours en Équipe de niveau 2) ainsi que d’un niveau SSIAP2 (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes de niveau 2)

Comme toutes les baccalauréats il permet la validation d’un niveau IV.

Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) :

La formation prévoit 22 semaines de formation en milieu professionnel, découpées en plusieurs périodes d’un minimum de 3 semaines.

Chaque jeune construit son propre projet professionnel tout au long des trois ans de formation autour de séquences d’apprentissage tirées de situations concrètes du milieu professionnel.