De la prospection téléphonique pour les enfants hospitalisés

Publié le Publié dans Temps forts


Le cabinet RH Connectjob a proposé à 14 élèves de 1ère bac pro gestion administration de participer à une action solidaire pour leur permettre de développer leurs compétences professionnelles, mais aussi de découvrir des métiers d’avenir.

L’objectif solidaire

Récolter des fonds pour l’association des voitures électriques pour les hôpitaux. Il s’agit de permettre aux enfants hospitalisés, par exemple au CHR d’Orléans, de se rendre de leur chambre au bloc opératoire en voiture électrique. David Giovannetti qui pilote cette action souhaite humaniser l’hôpital et dédramatiser les soins aussi bien pour les enfants que pour leurs parents.

Le concret un véritable apprentissage pour les élèves

Cette action caritative permet d’aborder les notions de gestion de projet, mais surtout d’adopter une posture et d’acquérir un certains nombre de savoir être et de codes professionnels : être réactifs, anticiper, savoir s’exprimer, travailler en équipe, contrôler la fiabilité des informations… se créer un réseau professionnel pour la recherche de stages et d’un futur emploi

Des partenariats qui permettent de valoriser le travail accompli


Le 13 mars, dans les locaux d’Harmonie Mutuelle, les élèves ont bénéficié d’un plateau téléphonique dédié et des conseils de professionnels pour contacter et convaincre d’éventuels donateurs.

Le 20 mars la classe a découvert cette fois les métiers de l’eau au travers de la visite du site orléanais de Suez France puis une nouvelle campagne d’appel a eu lieu.

Ce travail de prospection téléphonique a permis aux élèves de se rendre compte de l’intérêt de la préparation d’un appel, de la fiabilité des données d’un fichier de prospects et de la nécessité d’être persévérant lors de communications orales.

Des efforts récompensés

Les élèves se sont rendu au CHR d’Orléans pour constater le résultat de leur travail. Ils ont reçu les félicitations du Directeur Général de l’établissement, Olivier Boyer et du maire d’Orléans. Pour l’instant à Orléans, 46 voitures ont déjà été financées.


Les capacités à communiquer, à négocier, à prendre des initiatives sont autant de compétences précieuses que les élèves ont expérimentées. Quels que soient les métiers et le secteur d’activité auxquels ils se destinent, les élèves et futurs salariés auront à développer ces compétences en savoir-être.


Retrouvez sur le même sujet, l’article publié sur le site de l’académie d’Orléans-Tours le 24 avril 2019